Les heros

Heracles

Héraclès (en grec ancien Ἡρακλῆς / Hêraklễs), de son premier nom Alcide, fils de Zeus et d’une mortelle, est l'un des héros les plus vénérés de la Grèce antique. La mythologie grecque lui prête un très grand nombre d’aventures qui le voient voyager à travers le monde connu des Doriens puis de toute la Méditerranée à partir de l’expansion de la grande Grèce, jusqu’aux Enfers, et dont les plus célèbres sont les douze travaux. Il apparaît déjà chez Homère, ce qui témoigne de l'ancienneté de sa geste héroïque. Il correspond à l’Hercule romain, avec qui il est souvent confondu, bien qu’Hercule se montre parfois moins violent que son alter ego grec et connaisse quelques aventures spécifiques en Italie. Il est intéressant d’en rapprocher l’épopée babylonienne de Gilgamesh : certains auteurs établissent ainsi une filiation entre l’épopée de Gilgamesh, La Gloire d’Uruk, rédigé dans la Mésopotamie du XVIIIe siècle av. J.-C., et le mythe d'Hercule, La Gloire de Héra, consigné par Homère au VIIIe siècle av. J.-C. avant Jésus-Christ. En effet, la similitude est frappante entre un Gilgamesh, roi de Uruk, deux tiers dieu et un tiers humain, effectuant une série d’œuvres devant le mener à l’immortalité, et Hercule, « Gloire d'Héra », moitié dieu et moitié homme, effectuant douze travaux qui le mèneront à son tour à l’immortalité.

Ulysse

Ulysse (en grec ancien Ὀδυσσεύς / Odusseús, en latin Ulixes, puis par déformation Ulysses) est un des héros les plus célèbres de la mythologie grecque. Fils de Laërte et d'Anticlée, il est marié à Pénélope dont il a un fils, Télémaque. Il est célèbre pour sa métis (« intelligence rusée »), qui rend son conseil très apprécié dans la guerre de Troie à laquelle il participe. C'est encore par la métis qu'il se distingue dans le long périple qu'il connaît au retour de Troie, chanté par Homère dans son Odyssée. La mort d'Ulysse suite à une prophétie, dans sa vieillesse, marque traditionnellement la fin de l'âge des héros, et donc la fin du récit chronologique de la mythologie grecque. La guerre de Troie finie, il erre sur la mer du fait du courroux de Poséidon. Ses errances comprennent notamment l'épisode des sirènes poussant, au moyen de leurs chants enchanteurs, les navires vers les récifs (Ulysse, prévenu par Circé, demande à son équipage de se boucher les oreilles avec de la cire ; quant à lui, il se fait attacher au mât du bateau) ; celui de la lutte contre le cyclope Polyphème, un fils de Poséidon à qui il crève l'œil après l'avoir enivré ; celui de la nymphe Calypso le gardant sur son île durant dix ans, lui ayant promis l'immortalité ; celui des Lotophages et celui de la magicienne Circé, connue pour transformer les hommes en animaux. Du pays des Cimmériens, il descend aux Enfers (c'est l'épisode de la Nekuia), où il rencontre les ombres errantes de nombreux héros qu'il a côtoyés : Agamemnon, Achille devenu le roi du monde des ombres, Ajax le grand... Au bout de 20 ans, donc, il retrouve sa patrie, sa femme Pénélope et son fils Télémaque. Son aventure est racontée dans L'Odyssée d'Homère.

Achille

Achille (en grec ancien Ἀχιλλεύς / Akhilleús) est un héros légendaire de la guerre de Troie, fils de Pélée, roi de Phthie en Thessalie, et de Thétis, une Néréide (nymphe marine). Il est fréquemment appelé « Péléide » ou « Éacide », épithètes qui rappellent son ascendance. Sa mère le plonge dans le Styx, l'un des fleuves des Enfers, pour qu'il devienne invulnérable ; son talon, par lequel le tient Thétis, n'est pas trempé dans le fleuve et reste donc vulnérable. Il est éduqué par le centaure Chiron qui lui apprend les arts de la guerre, la musique et la médecine. Alors qu'il est encore adolescent, il choisit une vie courte, mais glorieuse, plutôt qu'une existence longue mais sans éclat. Caché par sa mère, qui veut l'empêcher de participer à la guerre de Troie, à la cour du roi Lycomède, le jeune homme est découvert par Ulysse et rejoint, avec son ami et amant Patrocle, l'expédition grecque. Lors de la dixième année du conflit, une querelle avec Agamemnon le pousse à quitter le combat : c'est la « colère d'Achille » chantée par L'Iliade. La mort de Patrocle le pousse à reprendre les armes pour affronter Hector, le meilleur des Troyens. Achille trouve la mort peu après l'avoir tué, atteint à la cheville par une flèche de Pâris guidée par le dieu Apollon. Achille est honoré comme un héros, voire comme un dieu par le monde grec. Beau, valeureux, champion d'une morale orgueilleuse de l'honneur, il incarne « l'idéal moral du parfait chevalier homérique. »

Thesee

Thésée est le fils d'Aethra de, Poséidon et d'Egée roi d'Athènes, avec qui elle se maria. C'est ainsi que Thésée eut deux pères. Mais sa mère ne lui révéla pas ses origines et ce n'est qu'à l'âge de seize ans qu'il découvrit qui il était réellement. Il se rendit donc et Athènes et se fit reconnaître par son père qui dès lors l'associa au pouvoir. Peu après arrivèrent des ambassadeurs crétois qui venaient réclamer pour la troisième fois le tribut de la ville d'Athènes au roi Minos : sept jeunes filles et sept jeunes hommes qui était donnés en pâture à un monstre mi-homme mi-taureau nommé le Minotaure. Thésée s'embarqua avec ceux qui partaient pour la Crète afin de libérer Athènes de son tribut et de tuer le Minotaure. Thésée prévint son père que s'il rentrait victorieux, son navire aurait des voiles blanches et que s'il avait échoué ( et donc était mort ), son navire porterait une voile noire. Une fois en Crète, Thésée apprit que le Minotaure vivait dans un labyrinthe construit par Dédale et dont personne n'était jamais sorti. Fort heureusement la fille de Minos nommée Ariane qui était amoureuse de Thésée lui donna un fil qui lui permit de se guider dans ce labyrinthe. Ainsi, il put trouver le Minotaure et le tuer. Puis il rentra à Athènes en abandonnant Ariane sur l'île de Naxos. Mais dans l'euphorie de sa victoire, Thésée oublia de changer les voiles de son navire. Voyant cela et croyant son fils mort, Egée se jeta dans la mer qui depuis porte son nom. Ainsi, Thésée devint le roi d'Athènes. Il eut un fils nommé Hippolyte d'Antiope qu'il répudia pour épouser Phèdre. Mais cette dernière s'éprit de son beau-fils qui étant consacré à Artémis était voué à la chasteté. Se voyant repoussée, Phèdre accusa Hippolyte d'avoir voulut la séduire devant Thésée qui, crédule, bannit son fils et lui voua la malédiction de Poséidon. Ce dernier envoya un monstre marin qui fit paniquer les chevaux du char d'Hippolyte et il périt écrasé.

Persee

Le roi d'Argos, Acrisios, apprit de l'oracle de Delphes que sa fille, Danaé, aurait un fils qui le tuerait. Alors, Acrisios décida d'enfermer Danaé dans une chambre souterraine d'où elle ne pouvait plus sortir. Cependant, attiré par la beauté de Danaé, Zeus se transforma en pluie d'or, pénétra dans sa prison et lui donna un fils qu'elle nomma Persée. Acrisios décida donc de les enfermer dans un coffre et de les jeter à la mer. Mais heureusement, ils furent accueillis à Sériphos par le roi Polydectès. Quelques années plus tard, voulant se débarrasser de Persée car aimant Danaé, ce dernier demanda à ses vassaux des présents. Persée voulant se distinguer, décida de ramener la tête de la terrible Gorgone Méduse dont le regard transformait en pierre. Persée fut conduit à Méduse par les Grées et lui trancha la tête, détournant les yeux, et le bras guidé par Athéna. Du cou de Méduse surgit alors Pégase que Persée ayant mit la tête de la Gorgone dans sa besace, enfourcha. Sur le dos de Pégase, Persée arrive sur les terres du roi Cepheus. La reine Cassiopée s'était vanté d'être plus belle que toute les nymphes de la mer et pour la punir, Poséidon envoya un monstre qui dévorait les hommes.Seule la princesse Andromède en se sacrifiant pouvait sauver le pays. Lorsque Persée arriva, Andromède était enchaîné à un rocher attendant le monstre qui fut tué par Persée grâce à la tête de Méduse. Puis il épousa Andromède et finit sa vie en devenant le roi de Mycènes .

199 votes. Moyenne 2.85 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×